Claves Blog

Information

This article was written on 14 sept 2012, and is filled under Back Catalogue.

Current post is tagged

, , ,

Traditions suisses : Le Jeûne fédéral

En 1832,  le Jeûne fédéral a été décrété « jour d’action de grâces, de pénitence et de prière  pour toute la Confédération suisse » par la Diète fédérale sur proposition du canton d’Argovie (que nous remercions au passage).

Le Jeûne fédéral est fixé au troisième dimanche de septembre. Le canton de Genève (qui ne fait rien comme les autres…) continue d’observer sa propre date de jeûne, le jeudi qui suit le premier dimanche de septembre (il est appelé Jeûne genevois).

La tradition veut que la tarte aux pruneaux soit le seul élément du repas de midi (tradition toutefois peu suivie, la tarte étant devenue le dessert et les quatre heures du jour, boulimie oblige)

En Suisse Romande, seuls les cantons de Vaud, de Neuchâtel et une partie du Jura bernois ont un jour de congé le lundi suivant cette occasion (mais qui s’en plaindrait?)

Tradition

Les jours de jeûne et de pénitence ordonnés par les autorités en certaines circonstances remontent au Moyen Âge tardif. En 1619 à l’issue du synode de Dordrecht, les cantons protestants décident, pour la première fois, une journée de jeûne en commun.

En 1639, la Diète protestante décrète l’introduction d’un jour de jeûne annuel.

La Diète catholique en fait de même en 1646

Le premier Jeûne fédéral est célébré dans toute la Suisse le 8 septembre 1796 Cette journée subsiste sous la République helvétique, sous l’Acte de médiation et sous la Restauration.

Le Jeûne fédéral institué en 1832 jouera un rôle important dans le nouvel État fédéral né en 1848 en permettant de consolider la paix religieuse et sociale.

À la fin du xxe siècle, plusieurs initiatives populaires, restées sans succès, ont réclamé l’interdiction du trafic motorisé le jour du Jeûne fédéral.

Pour les suisses, le Jeûne fédéral, c’est aussi l’occasion de découvrir ou de réécouter la musique et les instruments de leur pays.

En 1980, Claves a publié une extraordinaire anthologie consacrée aux instruments de musique populaire en Suisse : classés par famille (Idiophones (sic), Membraphones, Cordophones & Aerophones) le disque présente guimbarde, cistre, fouet, pissenlit, cithare, scie, crécelle et bien sûr le fameux cor des alpes !

Cliquez sur ce lien iTunes Store

ou sur le cd et vous pourrez écouter gratuitement un extrait de chacune des 62 plages.

 

 

 

Laisser un commentaire

Current day month ye@r *